Sage Femme Pessac Cestas : infos pratiques

Les coordonnées des maternités

Nous travaillons en réseau avec les maternités à proximité de nos cabinets : cabinet de sages femmes de Pessac et cabinet de sages femmes de Cestas.

Maternité CHU (12.1km)
Place Amélie Raba Léon, 33076 BORDEAUX

secrétariat 05.57.82.02.03
urgences maternité 05.57.82.01.01
www.chu-bordeaux.fr

Maternité de la Maison de Santé Protestante de Bordeaux-Bagatelle (12.8km)
203 route de toulouse, 33400 TALENCE

secrétariat 05.57.12.35.37
urgences maternité 05.57.12.35.37
www.mspb.com

Polyclinique Bordeaux Nord (16.8km)
15 rue Claude Boucher
33077 BORDEAUX

secrétariat 05.56.43.73.21
urgences maternité 05.56.43.73.36
www.pbna.gbna-polycliniques.com

Polyclinique Jean Villar (17.4km)
28 Avenue Maryse Bastié
33500 BRUGES

secrétariat 05.56.28.66.28
urgences maternité 05.56.16.81.72
www.gynfeminae.fr

Polyclinique Rive Droite (20.9km)
24 rue Cavailles
33310 LORMONT

secrétariat 08.26.300.484
urgences maternité 05.56.94.47.80
www.pbrd.gbna-polycliniques.com

Maternité d’Arès (39.9km)
14 bis Boulevard Javal
33740 ARES

secrétariat 05.56.03.87.27
urgences maternité 05.56.03.87.07
www.clinique-ares.com

Maternité de La Teste (43.8km)
Avenue Jean Hameau
33260 LA TESTE DE BUCH

secrétariat 05.57.52.91.80
urgences maternité 05.57.52.91.83
www.maternite-arcachon.fr

Conseils hygiéno-diététiques

Recommandations pour la toxoplasmose et la rubéole.
Crédit image HAS.
Source : Site Officiel de la Haute Autorité de la Santé

depistage rubeole toxoplasmose

Pour la listériose :
● Eviter les fromages à pâte molle au lait cru ainsi que les croûtes de fromage, les poissons fumés et les graines germées crues ;
● Pour les charcuteries consommées en l’état (pâtés, rillettes, produits en gelée, jambon, etc.), préférer les produits préemballés et les consommer rapidement après leur achat.

Pour la salmonellose, en plus des mesures précédentes, il convient de :
● Conserver les œufs au réfrigérateur ;
● Ne pas consommer d’œufs crus ou mal cuits, une cuisson complète doit rendre fermes le blanc et le jaune ;
● Préparer les produits à base d’œufs sans cuisson (mayonnaises, crèmes, mousse au chocolat, pâtisseries, etc.) le plus près possible du moment de la consommation et les maintenir au froid.
● Pour ces préparations, éviter de casser les œufs en bordure du récipient utilisé pour faire la préparation.

 

Thé, café et boissons riches en caféine et en théine

> Tabac
Il existe des risques spécifiques liés au tabac pendant la grossesse, comme le risque d’avoir un bébé de faible poids ou prématuré. Il y a un intérêt à cesser de fumer quel que soit le stade de la grossesse.
Les femmes qui fument ou qui ont récemment arrêté de fumer peuvent être orientées vers des consultations d’aide au sevrage tabagique.
Le recours au traitement substitutif nicotinique (TSN) peut être proposé à la femme enceinte pour arrêter le tabac plus facilement.
L’éducation de la femme et de l’entourage en prévention du tabagisme passif auquel peut être exposé l’enfant après la naissance est recommandée.

> Alcool
L’alcool a une toxicité embryofœtale.
Il doit être recommandé aux femmes de ne pas consommer de boissons contenant de l’alcool pendant toute la durée de la grossesse.
Les effets d’une consommation modérée sont insuffisamment déterminés.
Par conséquent, il doit être conseillé aux femmes enceintes (et à celles qui désirent le devenir) d’éviter la prise d’alcool.
Il n’est pas possible de définir une dose minimale d’alcoolisation sans conséquences sur le fœtus.

> Cannabis et autres substances toxiques
La consommation importante et répétée de cannabis durant la grossesse doit être déconseillée, d’autant plus qu’une dénomination unique recouvre des produits divers dont la composition exacte n’est pas connue.
La consommation de cannabis a des conséquences : diminution du poids de naissance, effets sur le comportement du nouveau-né (diminution de la puissance des pleurs, altération du sommeil, et augmentation de l’impulsivité).
La consommation de tous les autres toxiques est également déconseillée.

Source : « comment mieux informer les femmes enceintes » HAS

Le Trousseau de maternité

Pour la salle d’accouchement dans un sac séparé :
> un change complet pour bébé : bonnet, body, babygros, chaussettes, 2 brassières de laine,
> couverture pour le peau à peau,
> quelques couches (en fonction de la maternité),
> un brumisateur d’eau,
> un tee-shirt pour la mère.

Pour maman :
> des vêtements amples et confortables et si besoin adaptés à l’allaitement maternel,
> si vous allaitez, 2 soutiens-gorge pour allaitement maternel, des coussinets et un coussin d’allaitement si vous en possédez un,
> 1 crème pour la prévention des crevasses (si allaitement maternel),
> des culottesjetables, de préférence jetables,
> des serviettes de toilette,
> votre nécessaire de toilette,
> des serviettes hygiéniques pour flux abondant,

Pour bébé :
> un paquet de couches pour bébé de 2 à 5 kg (en fonction de la maternité),
> du savon liquide bébé,
> un bonnet,
> une ou deux turbulettes ou gigoteuses,
> un ou deux bodys en coton par jour (durée du séjour entre 3 et 6 jours),
> deux brassières chaudes,
> un ou deux pyjamas par jour,
> une paire par jour de chausson ou de chaussette,
> cinq bavoirs,
> drap housse 80 x 40 cm (en fonction de la maternité),
> un thermomètre digital,
> un paquet de coton,
> 2 serviettes éponges.

Pensez à prévoir un siège auto « dos à la route » (en vertu des règles de sécurité routière) pour le jour de la sortie ainsi qu’une tenue adaptée (manteau, protection pluie, combinaison…).

Documents à apporter :
Le jour de la naissance de votre enfant, pensez à vous munir des documents suivants :
– livret de famille ou reconnaissance anticipée,
– carte vitale,
– carte mutuelle,
– pièce d’identité,
– carte de groupe sanguin,
– résultats d’examens,
– échographies, radiographies, scanners
– courrier du médecin, de la sage-femme,
Assurez-vous que votre mutuelle prenne en charge les frais relatifs au supplément d’une chambre particulière.

Liens divers